Depuis le début de la crise sanitaire liée à la propagation du coronavirus, le gouvernement et le corps médical rappellent que les personnes souffrant d’obésité doivent impérativement se protéger. Pour autant, il ne faut ni céder à l’angoisse ni à la panique. Le meilleur conseil pour éviter la contamination : restez chez soi !

Depuis le début de la crise sanitaire liée à la propagation du coronavirus, le gouvernement et le corps médical rappellent que les personnes souffrant d’obésité doivent impérativement se protéger. Pour autant, il ne faut ni céder à l’angoisse ni à la panique. Le meilleur conseil pour éviter la contamination : rester chez soi !

Confinement jour 1. Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, partout en France, le 15 fait face à un afflux important d’appels. Les lignes sont saturées et il convient de s’assurer de son réel état de santé avant de composer son numéro. On le sait : cet embouteillage téléphonique empêche ceux qui ont vraiment besoin de joindre les urgences de le faire (arrêt cardiaque, infarctus, accidents, malaises, etc…).

Voici donc les consignes rappelées par les centres hospitaliers :



Quand appeler le 15 pour une infection par le coronavirus ?

Forme grave avec gêne respiratoire
Jeunes enfants de moins de 15 ans
Personnes de plus de 60 ans
Maladies chroniques (cardiaque, respiratoire, rénale, diabète, obésité, cancer, immunosuppression)



Les 4 choses à faire en cas de symptômes bénins

1. Traitement des symptômes : il n’existe pas de traitement spécifique de l’infection par coronavirus

Reposez-vous au domicile pendant 14 jours
Hydratez-vous
Prenez du paracétamol toutes les 6h, soit 1 g 4 fois par jour chez l’adulte et en dose adaptée en fonction du poids de l’enfant
Surveillez votre température deux fois par jour

2. Mesures barrières : « rester chez vous « 

Limitez les contacts familiaux et sociaux
Portez un masque chirurgical en présence de personnes contacts
Lavez-vous les mains régulièrement (savon ou solution hydroalcoolique)

3. Appelez votre médecin traitant en cas d’apparition de nouveaux signes

4. Appelez le 15 en cas d’aggravation, notamment en cas d’apparition d’une gêne respiratoire.