L’obésité en Israël a touché 62% des hommes et 55% des femmes âgés de 20 à 64 ans en 2018, selon un rapport publié fin novembre par l'Institut national israélien pour la recherche sur les politiques et les services de santé.

L’obésité en Israël a touché 62% des hommes et 55% des femmes âgés de 20 à 64 ans en 2018, selon un rapport publié fin novembre par l’Institut national israélien pour la recherche sur les politiques et les services de santé.

L’obésité frappe Israël de plein fouet. Le récent rapport réalisé par l’Institut national israélien pour la recherche sur les politiques et les services de santé témoigne d’une augmentation inquiétante de la maladie.
Les chiffres publiés marquent une augmentation significative par rapport à ceux publiés en septembre dernier par le Bureau central des statistiques, qui montraient que 55% des hommes et 41% des femmes étaient en surpoids.
La nouvelle étude indique par ailleurs que le statut socioéconomique est fortement lié au taux d’obésité : environ un quart des hommes issus de classes défavorisées ont des problèmes d’obésité, contre 16,8% des hommes issus de milieux favorisés.
Le constat vaut également pour les femmes : un tiers des femmes issues de classes défavorisées souffrent d’obésité, contre 15,5% des femmes issus de milieux favorisés.
Le rapport montre toutefois une baisse de l’obésité chez les enfants avec un taux de 6,9%, soit une diminution de plus de 6% par rapport aux années précédentes.

Pour en savoir plus : Cliquez ici