Angélique Cordier nous livre son histoire, celle d'une jeune femme obèse, sans tabou ni sentimentalisme.

Parce que l’obésité n’est pas une fatalité


Angélique Cordier nous livre son histoire, celle d’une jeune femme obèse, sans tabou ni sentimentalisme. À 29 ans, 170 kg, une fille de 6 ans, elle prend conscience qu’elle doit s’en sortir et qu’il en va de sa vie. « L’obésité n’est plus une fatalité , dit-elle. J’ai décidé de ne plus souffrir ».
Dans ce livre, elle balaye de la période de son enfance à l’âge adulte où la cruauté des autres sera comme autant de meurtrissures qui vont l’amener à une obésité sévère mais aussi sur le chemin de la chirurgie bariatrique.
Passage alors obligé pour une renaissance qui, au-delà d’une perte de poids va la propulser sous les feux de la rampe.
Alors, d’une élection Miss ronde à la participation à « Toute une histoire » de Sophie Davant, Angélique Cordier nous délivre un message qui traduit une volonté de partager, message plein d’espoir et d’humanité. Un ouvrage facile d’accès et très prenant.
– Maigrir pour ne pas mourir, éd. Edilivre (2016), 106 pages, 13 €