Dans son rapport publié début février, la Banque mondiale pose un focus sur la situation en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. L’augmentation du nombre des personnes souffrant d’obésité en est constante augmentation.

Dans son rapport publié début février, la Banque mondiale pose un focus sur la situation en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. L’augmentation du nombre des personnes souffrant d’obésité en est constante augmentation.

Au Maroc, 66% des femmes sont obèses ou en surpoids, selon le dernier rapport de la Banque mondiale relatif à l’état de santé et l’hygiène de vie dans le monde (1).
Chez les hommes, la hausse a été moins importante, soit 4% (7,20 à 11%).
Le rapport de la Banque mondiale indique que dans la région Afrique du Nord et Moyen-Orient, le Koweït est le pays où le taux d’obésité et de surpoids chez les femmes est le plus élevé (77%).
Dans ce triste classement, on trouve ensuite le Qatar (75,3%), la Jordanie (74,2%), l’Arabie Saoudite (73,7%), la Libye (72%) et l’Egypte (71,3%).
Quant à la Tunisie et l’Algérie, ces deux pays ont des taux comparables au Maroc avec respectivement 67,8 et 68,1%.
Djibouti enregistre le taux le plus faible avec 46,1% de femmes obèses et en surpoids.
Le rapport met en évidence la propagation croissante de l’obésité et ses conséquences négatives sur la santé et l’économie.

(1) Lire l’article publié lundi 17 février : Cliquez ici

Pour en savoir plus : Cliquez ici