Depuis ce jeudi 23 mai, la Ligue contre l’obésité (LCO) participe au congrès annuel de la Société française et francophone de chirurgie de l’obésité et des maladies métaboliques (Soffco) qui se déroule à Lille jusqu’au samedi 25 mai.

Le congrès annuel de la Société française et francophone de chirurgie de l’obésité et des maladies métabolique se tient jusqu’au 25 mai dans le Nord. De nombreuses régions adhérentes à la LCO suivent les conférences et participent aux débats.

Créée dans le Sud, la Ligue ne perd pas le nord. Depuis ce jeudi 23 mai, la Ligue contre l’obésité (LCO) participe au congrès annuel de la Société française et francophone de chirurgie de l’obésité et des maladies métaboliques (Soffco) qui se déroule à Lille jusqu’au samedi 25 mai.
Constituée d’une dizaine de membres, une délégation de la LCO, conduite par le professeur de chirurgie bariatrique, David Nocca, et la directrice générale de la LCO, Agnès Maurin, a investi l’espace de Lille Grand Palais. De couleur bleu et floqué du logo des poupées, le stand de la Ligue , parfaitement installé à l’entrée du salon des exposants, a déjà répondu à de nombreuses sollicitations des professionnels de santé.
Lieu de rencontres et d’échanges, le stand de la Ligue constitue également un carrefour pour toutes les associations de patients venues à Lille pour suivre le programme des conférences. En provenance des régions Occitanie, Provence Alpes Côte-d’Azur, Nouvelle Aquitaine, Rhône-Alpes Auvergne, Grand Est, Pays de Loire et bien sûr des Hauts-de-France, les associations adhérentes à la LCO ont participé à plusieurs débats en cette première journée de congrès. Parmi les thèmes abordés : les nouvelles indications de la chirurgie métaboliques et les études cliniques francophones en cours et à venir.
D’autres thèmes de conférence ont retenu l’attention de la délégation de la LCO comme « la fertilité et chirurgie bariatrique », « la prise en charge du diabète » ou « l’avenir des CSO » (centres spécialisés de l’obésité).