L'Organisation mondiale de la santé prévoit, dans un rapport rendu public début février, une hausse de 81% des malades du cancer dans les pays à revenu faible et intermédiaire d’ici 2040. En cause : l’insuffisance de fonds consacrés à la prévention. Selon le rapport, obésité, tabagisme et pollution figurent parmi les principales causes de la maladie.

L’Organisation mondiale de la santé prévoit, dans un rapport rendu public début février, une hausse de 81% des malades du cancer dans les pays à revenu faible et intermédiaire d’ici 2040. En cause : l’insuffisance de fonds consacrés à la prévention. Selon le rapport, obésité, tabagisme et pollution figurent parmi les principales causes de la maladie.

L’OMS (Organisation mondiale de la santé) vient de rendre un rapport alarmiste sur les hausses de cas de cancer dans le monde. D’après cette étude, les cas de cancer augmenteront de 81 % d’ici à 2040 dans les pays émergents, à revenu faible et intermédiaire. Cette hausse vertigineuse trouverait sa source dans l’insuffisance des ressources consacrées à la prévention.
L’agence spécialisée des Nations unies avertit que si les tendances actuelles se poursuivent, le monde connaîtra globalement une augmentation de 60 % des cas de cancer au cours des deux prochaines décennies.
Selon l’OMS, cette situation s’explique en grande partie par le fait que ces États n’ont pu consacrer que des ressources sanitaires « limitées » à la lutte contre les maladies infectieuses et à l’amélioration de la santé de la mère et de l’enfant. De plus, les services de santé ne sont pas équipés pour prévenir, diagnostiquer et traiter les cancers.



L’obésité et la pollution citées par l‘OMS

L’OMS présente un éventail d’interventions permettant de prévenir les nouveaux cas de cancer, comme la lutte contre le tabagisme (responsable de 25 % des décès par cancer), la vaccination contre l’hépatite B pour prévenir le cancer du foie, l’élimination du cancer du col de l’utérus par la vaccination contre le papillomavirus humain.
D’après le rapport de l’OMS, les cancers les plus fréquemment diagnostiqués sont le cancer du poumon, le cancer du sein, les cancers colorectaux et le cancer de l’estomac. Le tabagisme, l’obésité et la pollution figurent parmi les principales causes de la maladie citées par l’OMS.
Le rapport de l’OMS indique également que la recherche a permis de faire reculer le nombre de décès dus au cancer, mais ce recul a été plus marqué dans les pays riches.

Pour en savoir plus : Cliquez ici