Le cortisol est une hormone stéroïde qui est libérée dans l’organisme en réponse à un stress physique ou psychologique. La sécrétion prolongée du cortisol, dans le stress chronique, provoque un épuisement progressif des glandes corticosurrénales, situées au niveau des reins.

La faute à l’hormone « le cortisol ».

Le stress et la fatigue chronique entraînent une augmentation de la masse graisseuse abdominale. La faute à l’hormone « le cortisol ». Lorsque sa libération est faible et contrôlée, l’hormone du cortisol est bénéfique. Mais lorsque l’individu libère du cortisol en excès et de façons chronique, celui-ci peut avoir un impact négatif sur la santé en général, sur le système immunitaire et sur le poids.
Le cortisol est une hormone stéroïde qui est libérée dans l’organisme en réponse à un stress physique ou psychologique. La sécrétion prolongée du cortisol, dans le stress chronique, provoque un épuisement progressif des glandes corticosurrénales, situées au niveau des reins. Cette sécrétion abusive est responsable de différents troubles métaboliques et organiques dont l’hypertension artérielle, l’ostéoporose, la diminution des défenses immunitaires, la sensibilité aux maladies allergiques, le diabète de type II, des troubles cutanés comme l’eczéma, la dépression, l’obésité et particulièrement l’embonpoint abdominal.
Lorsque l’organisme s’adapte à un stress chronique, on devient hyperinsulinémique. Ce qui provoque la libération d’une nouvelle ronde de cortisol, avec pour conséquence une augmentation graisseuse (plus particulièrement dans la région abdominale), et cause une inflammation chronique. L’excès de cortisol entraîne d’autres désagréments dans l’organisme, un affaiblissement du maintien et de la régénération musculaire, une diminution de la libido et des problèmes de santé cérébrale.