Marwa Loud, rappeuse engagée contre la "grossophobie" vient de sortir un nouveau titre intitulé "Allez les gros". Elle y tourne en dérision son surpoids avec le rappeur Naza. Elle a été la cible d’attaques grossophobes sur les réseaux sociaux. Elle réagit sur son compte Instagram.

Marwa Loud, rappeuse engagée contre la « grossophobie » vient de sortir un nouveau titre intitulé « Allez les gros ». Elle y tourne en dérision son surpoids avec le rappeur Naza. Elle a été la cible d’attaques grossophobes sur les réseaux sociaux. Elle réagit sur son compte Instagram.

Fin janvier, Marwa Loud a dévoilé le clip de son nouveau single en compagnie du rappeur Naza. Son titre : « Allez les gros ». Dans cette chanson, la rappeuse engagée contre la grossophobie évoque son surpoids. Connue pour ne pas avoir la langue dans sa poche, Marwa Loud dénonçait, voilà quelques mois, le machisme dans le milieu du rap.
Cette fois, Marwa Loud a choisi de parler d’elle en abordant un sujet qui la touche particulièrement : celui de son corps. « Poignées d’amour », « rétention d’eau », « bidon » : l’occasion pour la chanteuse de 23 ans de se confier avec humour sur les attaques qu’elles subies au quotidien à cause de son poids. Et, surtout de s’assumer. « Je veux par ce titre « Allez les gros » faire la promotion du « s’aimer soi-même » . Je suis jolie, j’ai du style, et quand j’oublie ce que vous pensez de moi j’me sens tellement fraîche », a-t-elle expliqué sur Instagram début février.



L’image qu’on renvoie, les critiques en pleine face

A la suite de la mise en ligne de son clip, les réactions ont été virulentes. « Ce week-end j’ai pu lire des absurdités et des méchancetés incroyables donc j’ai cet intime besoin de vous parler », confie-t-elle sur son compte Instagram. « Tout d’abord, j’aimerais remercier toutes les personnes bienveillantes qui ont joué le jeu avec mon dernier titre et surtout qui ont compris le message ».
L’occasion aussi pour la rappeuse de régler ses comptes avec ses détracteurs, en leur demandant de faire preuve d’empathie : « Vous n’imaginez pas une seule seconde ce qu’une personne complexée, que ce soit par son surpoids, son sous-poids, ses cheveux, son nez, sa bouche, ses cheveux ou par sa couleur de peau peut ressentir. Se lever tous les jours en étant écœuré par l’image qu’on renvoie , par les critiques qu’on va se prendre en pleine face par des camarades en manque de tact, par des collègues obsédés par l’envie d’être les « meilleurs », par sa famille parce qu’elle pense vouloir notre bien et s’accorde donc le droit de « tout » nous dire ».

De nombreux fans fidèles ont également réagi pour lui remonter le moral.
Pour en savoir plus : Cliquez ici et ici