Navie ou l'histoire de la double peine

"Moi en double" de Navie et Audrey Lainé.

C’est une bande dessinée que l’on dévore d’un seul trait.

Puis, on la laisse reposer. Avant d’y revenir par petites touches. Là pour y relire un chapitre, ici pour apprécier le coup de crayon, plus loin par introspection. C’est un livre fort comme un coup de poing, délicat comme une main tendue.
Moi en double, c’est l’histoire biographique de Navie, hantée par l’acceptation de soi, qui comprend qu’elle porte en elle le poids d’une deuxième personne. Un double qui pèse sur elle. Un double démoniaque qui la réconforte autant qu’il la précipite dans sa maladie. Le regard des autres, le regard sur soi, le regard plein de larmes aussi…
Navie entre en résistance, en lutte. Mentir, combattre, la grossophobie, la sexualité, la transformation… une trajectoire de vie pleine d’émotions, douloureuse, avec l’espoir au bout du tunnel. Un témoignage conté par le prisme d’une catharsis graphique cosignée Navie et Audrey Lainé.
Une confession à la fois pudique et sans tabou, sincère toujours, drôle souvent, sublimée par un dessin noir-blanc-rouge qui conduit le lecteur à explorer chaque détail de ce quitte ou double lucide et criant de vérité.
– Moi en double, éd. Delcourt, album broché, 144 pages, 15,50 €