La ministre de la Santé interpellée à Montpellier

Hérault Montpellier, visite de la ministre de la santé Agnès Buzin face aux lecteurs

Visite de la ministre Agnès Buzin face aux lecteurs

Dans le cadre du lancement du LabSanté du journal Midi Libre, Agnès Buzyn, ministre de la Santé a échangé, début janvier, avec des professionnels publics et privés réunis à Montpellier. L’occasion pour la Ligue contre l’obésité d’interpeller, par la voix de sa directrice Agnès Maurin, la ministre :
Nous constatons une discrimination vis-à-vis des obèses. Pourquoi ne pas généraliser le dépistage et ne pas mieux réglementer les charlatans des pilules et régimes miracles ?


Réponse de la ministre de la Santé :
« Vos réflexions sont extrêmement intéressantes. J’ai prévu cette année certaines thématiques médicales. Je veux m’attaquer à de grands sujets disciplinaires. Il y a bien sûr la psychiatrie. Nous avons un vrai problème de qualité de prise en charge. La question de l’obésité et du diabète qui sont deux pathologies parfois liées ou pas. C’est un sujet que je vais prendre. Et vous avez parfaitement raison sur la discrimination, je pense que le manger-bouger a du sens sur le surpoids mais moins sur l’obésité.Il faut que l’on change d’angle, je suis d’accord. D’autres pathologies vont être creusées pour la prévention, le dépistage, notamment chez les enfants, notamment chez les moins de 6 ans. Soyez assurée nous travaillerons ce sujet. »